Logo de la Guilde des artistes de la région de DrummondvilleGuilde des artistes de la région de Drummondville

Démarche artistique

Nathalie Dupont explore d’abord le mouvement par une formation en art et danse. Cette expérience artistique s’imprègne dans l’inconscient et d’instinct marquera la signature de l’artiste. Les nombreux personnages animent les tableaux. À l’image d’une mise en scène chorégraphique, les gestes et les mouvements colorés dynamisent la composition. La facture de l’œuvre se veut douce et fluide, rehaussée d’impressions colorées, de mouvements forts et déterminés.

En 2000, les personnages cèdent la place progressivement à l’abstraction. La forme et la ligne structurent l’espace et fragmentent en zones de force les différentes parties de l’œuvre. L’artiste propose des images abstraites et figuratives. C’est dans leur mise en relation que les sujets donnent un nouveau sens intimiste et universel à la fois. Une certaine constance se remarque dans le choix de codes visuels, notamment les personnages simplifiés, la nature, les formes circulaires et les lignes enlacées. Ces codes visuels occupent de vastes espaces fragmentés et intemporels.

Quoi que la couleur exprime davantage qu’elle représente, certaines couleurs prédominent dans la plupart des tableaux. Le blanc, le jaune, l’ocre et l’orangé illuminent les contrastes des zones sombres et profondes, signe d’un optimiste ne cédant pas à la morosité de certaines situations ou visions tourmentées de notre époque. Les effets de couleurs, de lignes ou de formes n’ont guère le souci de représentation traditionnelle. L’œuvre s’inscrit davantage dans un courant nouveau d’un Québec moderne.

Souvent, l’artiste texture certaines zones au couteau créant un effet flou qui évoque l’image hors foyer ou fragmentée. Ces effets se juxtaposent aux effets lisses et fluides répondant au senti du sujet. Cette approche kinesthésique oriente les recherches plastiques récentes de l’artiste au sujet du rythme et de la construction spatiale du tableau. Des compositions y accueillent les traces, les fragments d’image, les accidents, les décisions, les gestes et les pensées de l’artiste, opérant une reconstruction de parcelles du monde que l’on connaît.

En arts visuels depuis plus de vingt ans, Nathalie Dupont s’intéresse à la vie, aux actions humaines, à la nature, au silence et à l’écoute intérieure. La démarche de l’artiste n’est pas ouvertement engagée, mais elle tend à le devenir en rapport à l’intervention humaine sur l’environnement naturel.

Formation :

2009 -2016 Maîtrise en éducation. Université du Québec à Trois-Rivières.

1996-1997 – Cours ARP-1005-06 gravure I-II. Université du Québec à Trois-Rivières.

1992-1995 – Baccalauréat enseignement arts plastiques.Université du Québec à Trois-Rivières.

1990-1992 – Diplôme d’études collégiales art et danse. Cégep de Drummondville.

Expositions solos et duos :

2016-2017 Flâneurs de lumière légère. Carrefour culturel Paul-Médéric. Baie Saint-Paul

2015 Flâneurs de lumière légère. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville

2013 Défaire et reconstruire.  Carrefour culturel Paul-Médéric. Baie-Saint-Paul.

2012 Défaire et reconstruire. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2011 Nature et nature humaine. Galerie d’Art Hériot. Drummondville.

2008 De terre et d‘eau. Duo Bellemare, Dupont. Centre culturel. Drummondville

2006 Zone de silence. Verrier, Paquin, Hébert. Drummondville Duo Asselin et Dupont. Atelier galerie l’Écurie. Drummondville

2005 Le monde à l’envers. Centre culturel. Drummondville Rétrospective. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville Passage.

2005 Galerie d’art Chassé. Saint-Hyacinthe

Expositions collectives :

2017 – La voile des mots. Échange littéraire et artistique (Québec-France).  Bibliothèque publique. Drummondville.

2017- Grandiose. Galerie Axart. Drummondville.

2017- Le temps qui passe. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2016- La voile des mots. Échange littéraire et artistique. La Roche-sur-Yon. France.

2016- La symbolique du totem. Fête de la diversité culturelle. Drummondville.

2016- Galerie d’art Axart. Drummondville.

2015- Le temps d’aimer. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2014- Parle‐moi d’amour. Galerie d’art de la Maison des arts Desjardins. Drummondville.

2014 Salon des nouveautés. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2013 Salon des nouveautés. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2012 Projet JAUNE. Maison de la culture. L’Avenir.

2012 Salon des nouveautés. Bibliothèque Côme-Saint-Germain. Drummondville.

2012 Galerie d’art du Village Québecois d’Antan. Drummondville

2011 Galerie d’Art Hériot. Galerie d’art du Village Québecois d’Antan. Drummondville

2010 Galerie Art-Vivant. La Roche-sur-Yon. France Galerie d’art du Village Québecois d’Antan. Drummondville GARD.

2010 Centre culturel. Drummondville

2009 Tournée dans l’Ouest canadien. Galerie d’arts visuels de l’Alberta. Edmonton. Centre culturel français de l’Okanogan, Kelowna, Colombie-Britannique.

2008 Développement de l’être. Trio Dupont, Lafond et Morissette. Carrefour culturel Paul-Médéric. Baie-Saint-Paul

Publications de l’auteur :

2015-Flâneurs de lumière légère. Bibliothèque Nationale du Québec et Archives Canada, ISBN 978-2-9809225-3-4.

2012 – Défaire et reconstruire. Bibliothèque Nationale du Québec et Archives Canada, ISBN 978-2-9809225-2-7.

2007 – GARD, 30 ans. Livre hommage. Guilde des artistes de la région Drummondville Bibliothèque Nationale du Québec et Archives Canada, ISBN 978-2-9809225-1-0.

2005 – Le monde à l’envers. Catalogue d’exposition N. Dupont, ISBN 2-9809225-0-1.

Associations :

2016- Regroupement des artistes en arts visuels du Québec. RAAV. Montréal et Culture Centre-du-Québec. Bécancour.

2005-2007/2012-2013/2016-2017 Présidente de la Guilde des artistes de la région de Drummondville.

1998- Membre de la Guilde des artistes de la région de Drummondville. GARD.

Expériences professionnelles : 2002- Enseignante en arts plastiques. Collège Saint-Bernard. Drummondville.

Distinctions et bourses : 2009 – Prix Rayonnement. Collège Saint-Bernard. Drummondville. 1995 – Boursière Raymond-Blais.  Fondation Desjardins. Drummondville. 1990 – Boursière conditions féminine et masculine. Cégep de Drummondville.